Pourquoi faire grève?

Parce que nous en avons assez des inégalités salariales et des discriminations dans le monde du travail.

Parce que nous voulons des rentes qui nous permettent de vivre dignement.

Parce que nous voulons que le travail domestique, éducatif et de soins soit reconnu et partagé, de même que la charge mentale.

Parce que nous nous épuisons à travailler, nous voulons réduire le temps de travail.

Parce que le travail éducatif et de soins doit être une préoccupation collective.

Parce que nous revendiquons la liberté de nos choix en matière de sexualité et d’identité de genre.

Parce que notre corps nous appartient, nous exigeons d’être respectées et libres de nos choix.

Parce que nous refusons la violence sexiste, homophobe et transphobe, nous restons debout!

Parce que nous voulons que la honte change de camp.

Parce que lorsque nous venons d’ailleurs, nous vivons de multiples discriminations.

Parce que le droit d’asile est un droit fondamental, nous demandons le droit de rester, lorsque nos vies sont en danger.

Parce que l’école est le reflet de la société patriarcale, ellerenforce les divisions et les hiérarchies fondées sur le sexe.

Parce que nous voulons des cours d’éducation sexuelle qui parlent de notre corps, du plaisir et de la diversité sexuelle.

Parce que les espaces relationnels doivent devenir des lieux d’échange et de respect réciproque.

Parce que les institutions ont été conçues sur un modèle patriarcal et de classe dans lequel nous n’apparaissons qu’en incise.

Parce que nous, actrices culturelles, sommes trop souvent peu considérées et reconnues.

Parce que nous vivons dans une société qui véhicule des représentations stéréotypées de «la femme».

Parce que nous sommes solidaires avec les femmes du monde entier.

Parce que nous voulons vivre dans une société solidaire sans racisme, sans sexisme, sans homophobie et sans transphobie.

Retrouver le manifeste complet sur www.grevefeministe2019.ch